formation-emploi-opticiens

Si le marché de l’emploi en France continue à faire grise mine, un secteur d’activité fait figure d’exception : les métiers de la santé et du social, avec des jeunes assurés de trouver un poste à la sortie de leur formation, quelle qu’elle soit. Face à une population vieillissante de plus en plus touchée, cette tendance ne devrait pas s’inverser de sitôt.

Les métiers de la santé et du social ne connaissent pas la crise

Le plein emploi, un argument qui fait mouche

Qu’il s’agisse du paramédical ou du social, il y a toujours énormément de candidats pour peu de place à pourvoir dans les formations.” Directrice de l’établissement privé parisien de formation Progress Santé, madame Suissa croule à chaque rentrée sous les demandes d’inscription. “La raison est simple, explique-t-elle. Ce sont des métiers où le chômage est quasi inexistant.” La preuve : certains établissements médicaux français sont régulièrement contraints de faire appel à du personnel étranger pour palier au déficit de candidatures locales. Autre exemple donné : “100 % de nos jeunes en BTS Opticien trouvent un emploi dans les six mois après l’obtention de leur diplôme. En formation kiné ou ergothérapie, les jeunes se voient même souvent proposer une embauche avant même la fin de leurs études.

La suite sur maformation.fr

Continue Reading »
Etude sur les professionnels de la santé

Professions de santé : document de travail, série statistiques

Publié le 31 juillet 2013

Les statistiques publiées dans ce document de travail sur « Les professions de santé au 1er janvier 2013 » portent sur les pharmaciens, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et professionnels paramédicaux (infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, orthoptistes, audio-prothésistes, opticiens-lunetiers, pédicures-podologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, manipulateurs ERM, diététiciens) inscrits dans le répertoire ADELI ou dans le Répertoire partagé des professionnels de santé (RPPS) comme étant actifs au 1er janvier 2012.

Ce Document expose en introduction les différents traitements statistiques effectués à partir du répertoire Adeli (corrections et améliorations de la qualité du fichier). Il présente par la suite pour chaque profession un ensemble de tableaux comportant l’effectif global et sa répartition par situation professionnelle (libérale, salariée), département d’exercice, sexe, tranche d’âge, tranche d’unité urbaine, et secteur d’activité.

Sont intégrées pour six professions (chirurgiens-dentistes, pharmaciens, sages-femmes, infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes des cartes de densité régionale et départementale (nombre de professionnels en activité pour 100 000 habitants, et pour les sages-femmes nombre de praticiennes en activité pour 100 000 femmes âgées de 15 à 49 ans).

DT-Statistiques-183 : Les professions de santé au 1er janvier ⇒  DT-Statistiques-183 : Les professions de santé au 1er janvier 2013
(pdf – 1.6 Mo) – [31/07/2013] – [MAJ : 01/08/2013]

DT-Statistiques Santé France 2013 : Données ⇒  DT-Statistiques Santé France 2013 : professionnels de la Santé – Données officielles
(xls – 1 Mo) – [31/07/2013] – [MAJ : 31/07/2013]

Dernière mise à jour le 5 août 2013

Référence : Daniel SICART, 2013, « Les professions de santé au 1er janvier 2013 », Document de travail, Série Statistiques, n° 183, Drees, août.

Continue Reading »